Un habitant de Fuveau, entomologiste (spécialiste des insectes) avait déposé un document concernant ses observations de biotopes favorables aux pollinisateurs. La municipalité a pris contact avec lui après l'été afin de pouvoir envisager pour la commune des actions de préservation de la biodiversité

Il avait repéré ce biotope du grand Vallat, en zone de ripisylve, comme très favorable à certaines espèces de papillons et insectes polinisateurs. En plus des espèces végétales déjà présentes, en particulier les orties et les ronces, la plantation de buddleia, de petits troènes, de lavandes et chèvrefeuilles et le semis de sainfoin et de luzerne auront pour but de permettre à ces insectes de pouvoir réaliser leur cycle de vie complet sur ce site. 

Les semis ont déjà été réalisés et balisés à l'automne (photos). Quant aux plantations, elles auront lieu d'ici la fin de l'hiver. 

Ce projet s'inscrit dans la démarche d'Atlas de la Biodiversité Communal, il est financé par la municipalité, mais sera porté par des citoyens dans sa réalisation et son suivi... C'est pourquoi, la mise en place d'un petit "collectif du biotope du vieux lavoir" serait souhaitable pour épauler notre entomologiste (la demande a d’ores et déjà été relayée par le CIQ Soleil Levant auprès de ses adhérents). 

Dans un deuxième temps, la réalisation et la mise en place de panneaux explicatifs sur ce biotope et le cycle de vie de certains papillons, permettront de donner à ce site sa vocation de soutien de la biodiversité, de sensibilisation des visiteurs et de mise en valeur d'un patrimoine à la fois culturel et naturel.  

(*) Un biotope correspond à un milieu de vie délimité géographiquement dans lequel les conditions écologiques (température, humidité, etc.) sont homogènes, bien définies, et suffisent à l'épanouissement des êtres vivants qui y résident (appelés biocénose), avec lesquels ils forment un écosystème. Une mangrove, un étang, une dune, une haie, une plage sont autant de biotopes.

Biotope Lavoir